DEROULEMENT D'UNE CONSULTATION

 


 

Une séance d'ostéopathie dure environ une heure.

 

Voici en résumé le déroulement d'une séance :

 

L'anamnèse 

La séance débute par un interrogatoire qui permet à l'ostéopathe de récolter de nombreuses informations sur le motif de la consultation et sur les antécédents médicaux, chirurgicaux et traumatiques du patient. Il sert également à faire un tour d'horizon de tous les symptômes que le patient présente et que l'ostéopathe peut améliorer (troubles ORL, digestifs...).

Pensez à rapporter vos examens complémentaires (radiographies, scanner, IRM...).

L'examen clinique 

En fonction de l'anamnèse et de la plainte du patient, l'ostéopathe peut être amené à réaliser certains examens cliniques. Au cas où sa pathologie ne relèverait pas du champs d'application de l'ostéopathe, le patient sera réorienté vers le praticien compétent. 

 

Le bilan ostéopathique 

Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l'ostéopathe va chercher des zones du corps présentant des restrictions de mobilité tissulaire susceptibles d'altérer l'état de santé. L'ensemble de ces tests permet de poser le diagnostic ostéopathique.

 

Le traitement ostéopathique

Après avoir mis en relation les éléments récoltés lors de l'anamnèse avec les zones retrouvées lors du bilan ostéopathique, il s'agit de comprendre l'origine de la cause des douleurs ayant amené le patient à consulter. Les interventions manuelles de l'ostéopathe vont stimuler les systèmes physiologiques du corps humain et viseront toujours à restaurer l'équilibre du corps appelé homéostasie. 

 

Il existe différentes techniques de traitement ostéopathique :

  • Les techniques structurelles : Ce sont des techniques essentiellement à visée articulaire. Elles vont dans le sens de la mise en tension des tissus de la région à traiter. A aucun moment et ce même si on entend un crack, il ne s'agit de remettre en place quelquechose de déplacer mais simplement de redonner à la partie du corps concernée toute sa physiologie. Ces techniques ne sont pas pratiquées chez le nourrisson et chez les patients présentant des contre-indications absolues ( maladies systémiques, fragilités locales, chirurgicales...).

  • Les techniques fonctionnelles : Ce sont des techniques douces qui s'adressent à l'ensemble des tissus de soutien du corps (conjonctif, aponévrotique...). Elles peuvent être pratiquées sur l'ensemble des régions du corps et elles vont dans le sens du relâchement des tissus de la région à traiter. Elles sont indiquées chez les patients de tout âge. 

  • Les techniques d'équilibrations fasciales : Les fascias sont des cloisons de tissu conjonctif qui entourent et relient les organes entre eux et à la charpente osseuse et grâce auxquels une partie du corps peut communiquer avec une autre. Ceci explique que les fascias soient susceptibles de créer une dysfonction ostéopathique localement ou à distance. Il servent également au transport des vaisseaux et des nerfs et ont un rôle immunologique important. L'ostéopathe va chercher à redonner de la mobilité à ces fascias.  

  • Les techniques myotensives : Ce sont des techniques qui utilisent le contracter-relâcher pour redonner de la mobilité aux tissus sollicités par ce travail. 

  • Les techniques viscérales : Elles s'adressent aux organes viscéraux qui pour plusieurs raisons peuvent avoir perdu de leur mobilité et de leur motilité, ceci ayant engendré une perturbation de leur métabolisme et éventuellement provoqué différentes douleurs à distance. 

Et après la séance d'ostéopathie?

A la suite de la séance, il est conseillé de se reposer durant 2-3 jours et d'éviter de pratiquer une activité trop intense afin de permettre au corps de trouver son nouvel équilibre et de s'adapter à sa nouvelle position. 

Il n'y a pas d'effets secondaires à proprement parler simplement des réactions. Le plus souvent, la séance d'ostéopathie est le déclencheur de changements qui vont s'opérer dans le corps les jours suivants. 

Infos : Les jours suivants la séance d'ostéopathie, une fatigue saine et une accentuation des douleurs peuvent intervenir. Ne vous inquiétez pas, cela est normal. Votre corps doit s'adapter aux changements survenus et à son nouvel équilibre. 

En fonction de la symptomatologie et du diagnostic ostéopathique, le traitement ostéopathique peut nécessiter plusieurs séances (compter entre 1 et 5 séances).